École de ski par nom

Comment Snowli s'est retrouvé sur terre

L’histoire de Snowli en 12 chapitres

Il n'y a pas si longtemps, une créature blanche aux grands yeux bleus et aux longues oreilles est arrivée d'une planète inconnue. Après avoir traversé tout l'espace, elle a atterri sur la terre.

Son voyage a été très long et fatigant »: Eh oui, SNOWLI est arrivé sur terre et a découvert, dans le Swiss Snow Kids Village, les différents engins de sports de neige. 

Mais regardes toi-même.

L’histoire de Snowli en 12 chapitres
  • 1

    Chapitre 1: Snowli et Monsieur Long Nez

    «Mais où suis-je donc?» demanda le petit être à un bonhomme de neige qui se trouvait là. «Tu es tombé dans la neige», répondit le bonhomme de neige. «Ne trouves-tu pas cela amusant ?» «La neige ! Quel mot bizarre ‹neige›, ça veut dire quoi ?»

    Snowli et Monsieur Long Nez

    «Avant de te le dire, j’aimerais savoir qui tu es», répondit le bonhomme au long nez en carotte.

    «Je m’appelle Snowli.» «Snowli, wah ! C’est un joli nom ça», répliqua le bonhomme de neige, qui continua en disant: «Sais-tu que dans une langue que l’on parle sur cette Terre, ‹snow› signifie neige et que le village dans lequel tu as atterri s’appelle : ‹Swiss Snow Kids Village›?»

    Tout émerveillé, Snowli se lia tout de suite d’amitié avec ce grand bonhomme tout blanc et lui raconta ses aventures. Pour qu’il puisse découvrir l’espace, de nouvelles planètes et de nouveaux peuples, ses parents avaient décidé de lui faire faire un magnifique voyage. C’est comme cela qu’il fut propulsé dans l’univers et atterrit sur notre planète Terre.

    «Alors maintenant, Monsieur Long Nez, peux-tu enfin m’expliquer ce qu’est cette chose blanche et froide sur laquelle je me trouve ?» Le bonhomme s’avança et commença à lui raconter la fascinante histoire de la neige.

  • 2

    Chapitre 2: La neige

    «Snowli, tu as fait un très long voyage pour arriver jusque sur la Terre. Et bien la neige aussi doit faire un long et difficile voyage avant de tomber sur le sol ! La neige, ce n’est pas de la pluie gelée. Les doux flocons blancs se forment à l’intérieur des nuages. Les nuages sont comme une fabrique de petits cristaux. Ces petits cristaux sont unis pour former des flocons de neige. Pendant leur chute vers le sol, ces flocons fondent et deviennent des gouttes de pluie, quand il fait chaud. Mais en hiver il fait froid et c’est pour cela que les flocons qui tombent restent de neige.»

    Chapitre 2: La neige

    Snowli était incrédule que des choses aussi fantastiques se passent sur la terre. Il écoutait attentivement le bonhomme de neige qui lui racontait : «En tombant, les flocons sont transportés par le vent. Parfois, ils peuvent se retrouver dans des airs humides et dans des températures très froides ou moins froides. Ces différentes conditions modifient les flocons qui prennent des formes fantastiques. Il y a ainsi des flocons en étoile, en colonne, en aiguille, en triangle ou en rectangle. Il existe des milliers et des milliers de formes différentes et personne ne sait s’il est déjà tombé deux flocons identiques sur la terre !»

    «Sais-tu quelle est la plus jolie forme de flocon, demanda le bonhomme de neige ?» «Non», répondit Snowli tout penaud. «La forme la plus jolie est sûrement celle de l’étoile ! C’est un flocon de neige à 6 branches (hexagonale). Quand il neigera nous essayerons d’en observer un tomber. Tu verras, il est tellement fin et fragile, qu’il ne semble pas réel !»

    «Mais pourquoi des températures différentes changent la forme des flocons?» demanda Snowli. «Quand il fait très froid», repris le bonhomme de neige, «la neige est sèche et poudreuse parce que les flocons ne peuvent pas se coller entre eux. Par contre, quand il fait plus chaud, la neige fond un petit peu et devient donc plus mouillée. D’ailleurs, c’est beaucoup plus facile de faire un bonhomme de neige comme moi avec de la neige un peu mouillée qu’avec de la neige trop sèche !»

    Snowli, était de plus en plus intrigué. Il demanda soudain à Monsieur Long Nez : «De combien de flocons de neige es-tu composé toi ?» «Ah ! Ah ! Ah !» rigola le bonhomme de neige. «C’est une question très difficile, Snowli ! Il y en a tellement qu’il est impossible de les compter !»

  • 3

    Chapitre 3: Ce qu’on peut faire avec la neige

    Chapitre 3: Ce qu’on peut faire avec la neige

    L’histoire racontée par Monsieur Long Nez fascinait Snowli qui écoutait avec attention. «Sur la neige, tu peux glisser, freiner, virer et aussi sauter», expliquait le bonhomme de neige.

    «Est-ce que ça fait mal aux pattes?» demanda Snowli impressionné. «Suis-je bête?», répondit le bonhomme de neige en souriant ! «J’ai oublié de te dire que c’est grâce à des engins très spéciaux qu’il est possible de glisser très vite, de réaliser des virages incroyables et de freiner même de façon improviste. Des fois, quand il y a beaucoup de neige fraîche, on se déplace avec beaucoup de peine alors que quand la neige est glacée on doit se transformer en véritable acrobate pour maintenir son équilibre.»

    «Monsieur Long Nez, décris-moi ces ‹engins très spéciaux›.»

  • 4

    Chapitre 4: Les engins très spéciaux

    «Ces ‹engins très spéciaux› s’appellent ‹ski› ou ‹snowboard›», continua le bonhomme de neige. «Les skis, comme la neige, ont une longue et incroyable histoire. Tu dois savoir qu’ils ont été inventés il y a des milliers d’années et que leurs inventeurs les utilisaient de la même façon que nous les utilisons aujourd’hui. Au début ils n’étaient pas fait pour glisser mais surtout pour ne pas s’enfoncer dans la neige fraîche. Ils étaient utilisés pour les déplacements quotidiens ou pour chasser durant les périodes d’hiver quand la neige recouvrait monts et vallées. A cette époque, les skis ressemblaient beaucoup à des raquettes à neige. Comme toutes les choses utiles, ils se sont développés avec le temps, ont changé de forme et sont devenu un important moyen de déplacement en glissant.»

    Les engins très spéciaux

    «Longs, courts, étroits ou larges, en bois naturel ou colorié, les skis ne sont plus utilisés de la même façon que par le passé. Aujourd’hui c’est un engin de loisir. Tu verras, il n’y a rien de plus beau que de glisser sur la neige au milieu d’une forêt.»

    «Et le snowboard, demanda Snowli ?» «Le snowboard», expliqua Monsieur Nez Long avec compétence, «est un sport moderne qui est né pour permettre au jeune de s’amuser. Ce sont ces fous qui chevauchent d’énormes vagues dans la mer qui ont eu l’idée d’adapter leur surf pour glisser sur la neige. La grande famille des sports de neige est constituée du ski, du snowboard, mais aussi du ski de fond et du télémark, ce dernier étant un peu le papa de la famille.»

    Le bonhomme de neige était une mine d’informations et Snowli l’être le plus curieux jamais atterri sur la terre. Ensemble ils entreprirent une promenade.

  • 5

    Chapitre 5: Le village des neiges

    Le village des neiges

    Le village des neiges était si grand qu’il était difficile d’en discerner les limites. À chaque coup de vent, de grands arbres arrosaient le jardin de nouvelle neige comme s’ils étaient d’énormes pinceaux.

    Pendant toute la journée Snowli et Monsieur Long Nez jouèrent à se courir après et à plonger dans la neige. Snowli était très heureux : il avait découvert la Terre, un village très spécial, un ami qui lui enseignait plein de nouvelles choses et, en plus, il avait découvert la neige, fascinante, blanche, souple mais aussi...

    Le village des neiges

    «Mes petites jambes sont toutes froides !» dit Snowli avec surprise. Sans perdre un instant, Monsieur Long Nez l’emmena dans une petite maison en bois. Il lui proposa une délicieuse boisson chaude et des biscuits. Ensuite il alluma un feu dans la cheminée, l’enroula dans une énorme écharpe. L’écharpe était si grande que l’on ne voyait plus que les grands yeux bleus de Snowli. Il lui passa des chaussettes en laine et des après-skis aux pieds, une paire de gants, de grosses lunettes et un bonnet.

    À cause de la chaleur de la pièce, Monsieur Long Nez dut abandonner au plus vite la maison parce qu’il était en train de fondre lentement ! Snowli, fatigué et emmitouflé, s’endormit à côté de la cheminée. Il s’enfonça dans un profond sommeil. Tellement profond que le bonhomme de neige ne le vit plus sortir de la maison pendant plusieurs jours.

  • 6

    Chapitre 6: Le rêve

    Le rêve

    C’était agréable de pouvoir dormir après un aussi long voyage, après avoir découvert toutes ces incroyables choses de la Terre. Tout était nouveau aux yeux de notre petit héros.

    Ce qui était encore plus beau, c’était de pouvoir dormir en toute sécurité, dans un magnifique endroit où il était possible d’apprendre beaucoup de nouvelles choses intéressantes et rêver, rêver...

  • 7

    Chapitre 7: Snowli et l’ours

    Snowli et l’ours

    Snowli rêva qu’il sortait de la maison en bois. Monsieur Long Nez l’avait si bien habillé, qu’il avait de la peine à marcher. Il se dirigeait tant bien que mal vers une forêt. Caché derrière un arbre, il vit un ours en train de faire de bizarres exercices. Il bougeait sur de drôles de planches et malgré son poids, il ne s’enfonçait pas dans la neige. Très courageux, Snowli s’approcha de l’ours et lui demanda ce qu’il faisait.

    Je joue avec la neige. Parfois je chausse des skis et parfois un snowboard ! Je peux ainsi me déplacer, tourner, marcher en avant ou en arrière ! «Veux-tu aussi essayer ?»

    «Oui, super !» répondit Snowli.

    Il essaya aussi bien les skis que le snowboard ! Il s’amusa comme un fou et joua, avec l’ours, à s’échapper et à se cacher derrière les arbres !

    L’ours était sympathique. Il lui donna tellement de conseils que Snowli se sentit un peu comme un petit ourson. Quelle sensation incroyable !

  • 8

    Chapitre 8: Snowli et le pingouin

    Snowli et le pingouin

    Continuant à voyager dans son rêve, Snowli se retrouva devant un magnifique pré en légère descente. Il se mit à glisser, à glisser toujours plus vite. Il ne s’arrêtait plus ! Il avait peur et ferma les yeux. Heureusement la vitesse commença à diminuer. Alors Snowli entre ouvrit timidement ses yeux.

    «Ouah,» dit-il en se retrouvant nez à nez avec un pingouin, «que j’ai eu peur !» Le pingouin le prit par la main et lui dit : «Je vais te montrer comment il faut faire pour glisser vite sur la neige en toute sécurité. Je vais aussi te montrer comment freiner. C’est très important.»

    Même s’il ne réussissait pas tout le temps à freiner ou à glisser et qu’il tombait de temps en temps, Snowli ne se faisait pas mal car la neige atténuait ses chutes. De plus, il était facile de se relever pour continuer.

    Le pingouin était aussi sympathique que l’ours. Il lui donna tellement de conseils que Snowli se sentit comme un petit pingouin. Quelle sensation incroyable !

    Soudain Snowli commença à reprendre de la vitesse. Au fond du pré, la pente devenait encore plus raide ; mais le problème était qu’il devait impérativement éviter les arbres qui se trouvaient sur son passage. «Glisser, freiner, se déplacer à gauche, freiner et encore se déplacer, et recommencer – tout cela est fatigant», pensa Snowli.

  • 9

    Chapitre 9: Snowli et le serpent

    Arrêté à côté d’un grand sapin vert et blanc, Snowli, en train de souffler comme une locomotive, entendit un petit rire étrange puis une voix qui lui dit : «Pourquoi fais-tu tous ces mouvements fatiguant au lieu de tourner ?» Snowli regarda de tous les côtés avant de découvrir un petit serpent entrain de se balancer sur une branche !

    Snowli et le serpent

    «Un, un, un serp... serp... serpent!» bégaya Snowli, surpris à la vue de cet animal pas comme les autres. Il resta bouche bée quelques instants puis, malgré son effroi, réussit à répondre à la question du serpent: «Parce que je ne sais pas tourner !» «Ne t’inquiète pas, moi je peux t’enseigner tous les virages du monde, lui répondit le serpent.» Le petit serpent était un camarade jeu très gentil et attentif. Il commença à expliquer à Snowli comment faire pour tourner et éviter ainsi tous les obstacles de la forêt. Virage à droite, virage à gauche, en arrière : quel bonheur !

    Snowli et son nouvel ami continuèrent à jouer à ce nouveau jeu des virages, faisant la course, une fois sur les skis, une fois sur le snowboard !

    Le serpent donna tellement de nouveaux conseils que Snowli se sentit un peu comme un petit serpent. Quelle sensation incroyable !

    «Un virage par-ci, un virage par-là», Snowli descendait dans la vallée en chantant. Il tournait en évitant tous les obstacles sans problème, il freinait pour admirer les montagnes, et de temps en temps il se déplaçait pour suivre les traces d’animaux sauvages. Contournant un arbre, il se sentit, tout d’un coup, léger, très léger, trop léger.

  • 10

    Chapitre 10: Snowli et le kangourou

    Snowli et le kangourou

    «Aïe ! Aïe ! Aïe ! Je ne sais ni sauter ni même voler», cria-t-il, apeuré. Heureusement le sol et la douce neige n’étaient pas loin. Sa surprise à peine passée, il vit, avec stupéfaction, un drôle d’animal muni de grandes pattes, qui se tenait debout devant lui.

    «Eh petit», dit-il, «veux-tu apprendre à sauter ?» «Avec joie», répond Snowli, «j’aimerais même apprendre à voler ! Mais qui es-tu, d’abord ?» «Je suis le Kangourou, le roi des sauts. Je peux t’aider à apprendre à sauter mais pas à voler.»

    Le kangourou fabriqua une série de bosses et de tremplins. Snowli croyait toucher le ciel avec les mains et parfois, il sautait si haut et si loin, qu’il pensait vraiment voler et qu’il ne toucherait plus jamais le sol.

    Le kangourou sauteur lui donna tellement de conseils que Snowli se sentit ainsi un peu comme un petit kangourou. Quelle sensation incroyable !

    Avant de dire au revoir au kangourou, Snowli décida de faire un dernier saut. Son saut était si haut qu’il avait l’impression d’être une nouvelle fois dans l’espace, reprenant ainsi le chemin pour rentrer chez lui.

    «Non!» cria Snowli, «Je veux rester encore sur la Terre ! Je veux encore apprendre de nouvelles choses !» Cet état d’agitation le réveilla.

  • 11

    Chapitre 11: Le réveil

    Se réveillant de son magnifique rêve, il fut heureux de se retrouver dans la petite maison du village des neiges. Il y faisait bon chaud. Dehors, le bonhomme de neige avait repris sa place, il était immobile tout comme son nez de carotte.

    Le réveil

    Snowli s’étira et se sentit bizarre. Il s’assit et constata que son corps était devenu plus robuste. En déplaçant la couverture il vit que ses jambes étaient devenues bleues et solides; la partie supérieure de son corps avait pris une belle couleur orange et ressemblait à celle d’un pingouin; ses bras étaient devenus jaunes, poilus comme ceux d’un ours.

    Il se tourna et il vit pousser de son derrière de kangourou une queue rouge de serpent. Il se déplaça vers un miroir ce qui lui permis de constater, avec émerveillement, que la seule chose qui n’avait pas changé c’était sa tête. Sa jolie tête, blanche, douce, avec de grands yeux bleus et de longues oreilles étaient toujours la même et lui confirmait qu’il

    Son corps s’était par contre transformé en prenant les formes des animaux qu’il avait rencontrés dans son rêve et qui l’avait aidé à s’amuser sur la neige avec les skis et le snowboard.

  • 12

    Chapitre 12: Les enfants du village

    Après s’être remis de ses émotions, Snowli décida de sortir de la maison pour raconter son étrange histoire au bonhomme au nez de carotte. À peine dehors, un groupe d’enfants l’accueillit en chantant une jolie chanson ! Tous ces enfants voulaient apprendre à skier et à surfer sur la neige et tous désiraient un copain d’aventure : Snowli.

    Monsieur Long Nez n’avait pas bougé, pourtant certains enfants du village jurèrent l’avoir vu rire et se réajuster le nez de carotte qui tombait, quand il vit Snowli jouer avec les enfants.

    Snowli était désormais l’ami de tous les petits champions du village des neiges. Il amusait et intéressait tout le monde, car il était maintenant capable de faire tout ce qu’il voulait sur les skis et le snowboard. Il se déplaçait avec facilité, il savait glisser, freiner, tourner, sauter, et même inventer des «trucs marrants», ce qui était devenu sa spécialité !

    Veux-tu aussi essayer ces «trucs marrants» sur la neige ? Demande conseil à Snowli.

    Les enfants du village
Snowli
Snowli und seine Freunde

Le symbole de montre tous les endroits où tu peux trouver Snowli!

» Cherche où il est

Swiss Snow Kids Village

Au Swiss Snow Kids Village, il est possible de retrouver Snowli:

» Le SSKV Ski
» Le SSKV Snowboard


Feuilles de peinture

Télécharge ci-dessous les feuilles de peinture de Snowli et ses amis.